* L’astérisque vous indique que ce mot est défini dans ce document.
  Mot Définition Explication Conseil-Action
1 Abdominaux Muscles de l’abdomen Il est primordial pour un joueur de pickleball d’acquérir ou de maintenir une certaine force et résistance au niveau des muscles de l’abdomen, des jambes * et du dos*. Porter attention à cette région lors de votre échauffement à la ligne de la ZAC *.

Prendre une position de base fléchie et la maintenir longtemps.

Regarder les résultats de semaine en semaine.

2 Accompagnement

(follow through)

Mouvement de la raquette après le contact avec la balle. Cette phase terminale d’une frappe* ou d’un coup*est nécessaire pour assurer sa direction* et son efficacité. De plus elle permet au bras et la main de demeurer fluides. Le mot suivi peut servir de synonyme. Regarder sur deux séries de 10 essais l’endroit où se poursuit et se termine le mouvement au service, en coup droit *ou en revers*.

Demander à un coéquipier si votre geste est fluide et complet.

3 Adversaire Personne que l’on affronte dans un jeu ou une activité sportive. Sans cette personne il serait impossible de jouer, d’où l’importance du respect le plus élevé entre les deux. Prendre l’habitude de se parler avant et après une partie* ou un match* autant en compétition* qu’en participation*.

Manifester en tout temps un profond respect envers les adversaires.

4 Agressivité Disposition de quelqu’un à être agressif tout en demeurant positif. L’agressivité sera limitée à la démons-tration de sa motivation et de son engagement.

L’agressivité doit aussi être contrôlée.

Elle doit aussi être canalisée.

Démontrer de l’entrain, de la vigueur et de la ténacité dans l’exécution des actions motrices.

Démontrer en toutes circonstances le contrôle de ses émotions*.

Rassembler toutes ses énergies mentales pour jouer à
100 %.

5 Aire de jeu Surface incluant le terrain et l’aire de dégagement. La superficie du terrain incluant les aires de dégagement doit être au minimum de 7,32 m (24 pieds) par 14,02 m (46 pieds) avec un espace arrière de 0,91 (3 pieds) et un espace de 1,22 m (4 pieds) entre les terrains.

Cependant, l’espace optimal recommandé du terrain et des aires de dégagement est de 9,14 m (30 pieds) par 18,24 m (60 pieds) avec un espace arrière de 2,44 m (8 pieds) et un espace de 3,05 m (10 pieds) entre les terrains.

Demeurer prudent dans la poursuite de la balle lorsque les dimensions minimales ne sont pas respectées.
6 Allègement Rebond du corps ou petit saut mar-quant un temps d’arrêt pour déter-miner la direction* de la balle avant de la frapper. Utile en réception de service, il facilite l’anticipation, maintient l’attention, relève votre centre de gravité et accélère le temps de réaction. En retour de service*, prendre la position prêt à réagir* ou d’attente, regarder attentivement la balle et la raquette du serveur puis exécuter ce rebond du corps avant le déplacement et la frappe.
7 Amorti (e) Balle jouée vers l’avant et juste au-dessus du filet avec très peu de poussée. Geste très utile et efficace lorsque l’adversaire se tient en fond de terrain. Exécuter depuis la ligne de la ZAC* plusieurs amortis à l’aide d’un partenaire qui frappera des balles à la hauteur du filet avec plus ou moins de force.

Feindre de préparer un coup fort mais exécuter un amorti.

Exécuter depuis le fond des amortis (similaires au coup de balle tombante*).

8 Amorti(e) court

(dink shot)

Petit coup exécuté depuis la ligne de la ZAC*. Dans l’apprentissage du pickleball, ce coup est montré dès le début. S’il paraît facile à première vue il faut lui apporter beaucoup de pratique surtout lors de l’échauffement*. Profiter de l’échauffement pour l’exécuter de mieux en mieux.

Exécuter ce coup seul sur un mur en vous déplaçant sur la pointe des pieds de gauche à droite.

9 Anticipation tactique « Capacité à deviner le coup que l’adversaire est le plus susceptible de jouer en fonction de sa position sur le terrain et de ses schémas de jeu précédents.» Regarder attentivement la position de l’adversaire le plus tôt possible.
10 Anticipation technique « Capacité à deviner le coup que l’adversaire va jouer en fonction de la technique qu’il s’apprête à utiliser.» Regarder attentivement le geste technique de l’adversaire le plus tôt possible.
11 Apprentissage Temps d’acquisition des connaissances du jeu, des comportements nouveaux dans un environnement interactif. L’apprentissage au pickleball se fait principalement par la participation à des cliniques d’initiation, des formations de base élémentaires, intermédiaires, avancées et d’excellence, les parties, les visites internet, et les tournois. Favoriser l’apprentissage en continuité par les cliniques de niveau différent.

Exécuter des exercices répétitifs (drills) pour plus de maîtrise.

Considérer qu’il y a toujours place à l’amélioration des gestes, des situations de jeu en défensive ou en offensive individuelle ou collective.

Observer les joueurs sur place ou sur internet puis en discuter.

12 Arbitrage Surveillance d’une personne pour le bon déroulement d’un match. Cette action est surtout utilisée en tournoi. S’informer auprès de sa Fédération, son club ou d’un instructeur comment devenir arbitre.

Arbitrer entre amis, juste pour le plaisir peut être une action stimulante pour tous.

13 Arbitre Personne qui joue le rôle d’arbitrage. Elle assure le bon déroulement du match, veille au respect des joueurs dans un souci d’impartialité. Il compte les points et les mentionne clairement à tous les joueurs avant que le serveur exécute son service.

Il surveille si le serveur touche la ligne ou commet une faute de frappe, soit une frappe plus haute que la taille ou une frappe de côté avec la raquette plus haute que le poignet.

Il surveille aussi la ligne où il se trouve laissant les autres lignes aux joueurs ou au (x) juge (s) de ligne.

S’informer auprès de sa Fédération, son club ou d’un instructeur comment devenir arbitre.

Se donner la chance d’arbitrer lors de tournois.

Connaître en profondeur tous les règlements.

14 Arbitre en chef Personne responsable de la supervision des arbitres et des juges de ligne. Lors des compétitions régionales ou provinciales l’arbitre en chef assurera le bon déroulement de l’arbitrage. En cas de litige, il sera sollicité pour fournir la solution. Connaître en profondeur tous les règlements.
15 Articulation Jonction entre deux os; ensemble des parties qui assurent cette jonction. Le pickleball comme les autres sports de raquette sollicite toutes les articulations : chevilles, genoux, hanche, poignets, coudes, épaules et toutes celles de la main. Prendre le temps de les activer avant de jouer par des rotations et un échauffement*.

Éviter de jouer lorsque vous avez du mal aux chevilles ou aux genoux par exemple.

Se soigner d’abord et avant tout.

16 As (Ace) Un as est réalisé lorsque le receveur est dans l’impossibilité de toucher la balle expédiée par le serveur. Le serveur ne recherche pas l’as puisqu’il n’a qu’une seule balle et qu’il est primordial de commencer le jeu. Comme ce n’est qu’au service que les points sont comptés, un as tenté et raté donne l’opportunité à l’adversaire de marquer à son tour des points. Recourir à l’as seulement lorsque le joueur possède la technique du service à 100 %.
17 Avertissement Action d’avertir verbalement par un arbitre un joueur pour signifier un comportement inapproprié sur le terrain. Bien que très rarement utilisé en arbitrage du pickleball, l’avertissement peut être signalé. Mentionner en arbitrage la possibilité d’un avertissement, par exemple prendre plus de 10 secondes au service.

Distinguer l’avertissement de la faute*. Par exemple, une faute de touche de la ligne au service n’entraînerait pas un avertissement mais une faute.

18 Balle Projectile troué renvoyé par les joueurs. La balle de pickleball a subi des modi-fications depuis quelques années, particulièrement entre 2013 et 2017.

Il existe deux types de balle utilisés autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Celle à 40 trous est plus légère et préférée pour l’intérieur et l’autre est faite de 26 trous. Elles sont faites d’un plastique rigide de différentes couleurs.

Considérer ce projectile comme l’objet le plus important. Le voir en tout temps pour bien le frapper et s’en protéger.

Contrôler sa vitesse et ses changements de direction par les frappes à effet ou par sa propre construction un peu imparfaite.

19 Balle au plafond Cette balle qui touche le plafond ou tout autre obstacle est une faute.
20 Balle de filet Balle qui touche le filet lors d’un service.

Balle qui touche le filet après le service.

Reprendre le service à condition que la balle ait dépassé la ligne de la ZAC*.

Distinguer la balle qui touche le haut du filet pendant la partie car cette balle peut retomber n’importe où avec une vitesse plus ou moins grande.

21 Balle en jeu Balle qui demeure dans les limites du terrain. Visualiser le mieux possible la balle en jeu afin de la frapper avec justesse et précision.

Prendre l’habitude comme coéquipier de juger la position de la balle pour aider son partenaire qui doit la frapper.

22 Balle hors jeu Balle qui sort des limites du terrain. Visualiser le mieux possible la balle sortante afin de la déclarer avec justesse.
23 Balle morte Appellation de la balle lorsqu’il y a un geste qui arrête le jeu, qu’une balle touche deux fois le sol ou qu’il ya un dérangement, soit d’une personne passant sur le terrain ou d’une autre balle. Reprendre le jeu s’il y a eu dérangement, par exemple une balle qui arrive d’un autre terrain.

Prononcer le mot balle s’il y a une autre balle nuisante.

24 Balle tombante (drop shot) Balle frappée dans la ZAC* de n’importe où. Le coup nécessaire pour frapper une balle tombante et flottante est considéré difficile mais essentiel au développement du jeu.

C’est un coup qui aide les joueurs à prendre possession de la ZAC*.

Cette balle flotte au-dessus du filet autour de 30 cm et retombe dans le milieu de la ZAC* soit à 1 ou 1,50 m.

S’exercer avec un partenaire qui demeure à la ligne de la ZAC* pour frapper des balles flottantes depuis différen-tes distances. Commencer à la ZAC* et reculer d’un mè-tre à la fois et terminer à l’extérieur de la ligne de fond.

Jouer des parties courtes à partir de la ZAC*. Principale règle : toutes les balles devront tomber dans la ZAC*.

25 Blessures Lésions locales du corps dues à l’action plus ou moins violente. Au pickleball, elles seront principalement localisées près des articulations de l’épaule, des genoux, des chevilles ainsi qu’à l’aine. L’échauffement* est primordial.

Exécuter le mieux possible les bonnes techniques de frappes * et de déplacements *.

26 Bris d’égalité Action qui survient lorsque le pointage est identique entre les équipes ou les joueurs. Pour une partie de 11 points, il y a égalité lorsque les deux équipes ou les deux joueurs ont 11 points chacun. Il faut briser cette égalité par une différence de deux points. Pour une partie de 15 points ou de 21 points, le bris sera à 15 ou 21. La marge sera encore de deux points. Vivre ce moment avec du plaisir et de l’assurance à continuer la partie*.
27 Changement de côté 1. Action de changer de côté pendant une partie ou un match.
2. Action qui fait changer la balle de côté lorsqu’une équipe perd son service au profit de l’équipe adverse.
Lors d’une seule partie, les joueurs en simple ou en double peuvent changer de côté au milieu de la rencontre soit à 6, 8, 11 pour des parties de 11, 15 ou 21 points.

Lors d’un deux de trois, les joueurs changent de côté après chaque partie. Si une troisième partie est nécessaire le changement aura lieu à 6 points.

Remettre la balle à l’équipe adverse avec soin.
28 Changement de zone (switch) Action de changer de zone paire, impaire ou droite, gauche. Lors d’une partie les lobs forceront parfois les joueurs à changer de zone.

Aussi une balle retournée au filet pourrait être prise par le partenaire plus rapide et forcerait les joueurs à changer de zone.

Communiquer verbalement ses intentions à son partenaire en disant « change de zone » ou plus simplement « switch ».

Éviter les expressions change de bord car il n’y a aucun bord au pickleball ou change de côté, les côtés étant les deux grandes moitiés du terrain.

29 Changement de serveur Action qui survient lorsque le premier serveur perd son service. Remettre la balle à son partenaire.

Communiquer et s’encourager.

30 Charte de l’esprit sportif Loi morale découlant du sport. Cette charte de l’esprit sportif a été rédigée par le Ministère des Loisirs et des Sports au début des années 2000. Faire preuve d’esprit sportif c’est :

1.         d’abord et avant tout observer strictement tous les règlements; c’est ne jamais chercher à commettre délibérément une faute.

2.         respecter l’officiel. La présence d’officiels ou d’arbitres s’avère essentielle à la tenue de toute compétition. L’officiel a un rôle difficile et ingrat à jouer. Il mérite le respect de tous.

3.         accepter toutes les décisions de l’arbitre sans jamais mettre en doute la défaite.

4.         reconnaître dignement la supériorité de l’adversaire dans la défaite.

5.         accepter la victoire avec modestie et sans ridiculiser l’adversaire.

6.         savoir reconnaître les bons coups et les bonnes performances de l’adversaire.

7.         vouloir se mesurer à un opposant dans l’équité. C’est compter sur son seul talent et ses habiletés pour tenter d’obtenir la victoire.

8.         refuser de gagner par des moyens illégaux et par la tricherie.

9.         pour l’officiel, bien connaître tous les règlements et les appliquer avec impartialité.

10.      garder sa dignité en toutes circonstances; c’est démontrer que l’on a la maîtrise de soi. C’est refuser que la violence physique ou verbale prenne le dessus sur nous.

Voir commandements du pickleball.

31 Choix de côté Règlement qui autorise le choix du côté lors du tirage au sort pour le service*. Le choix du premier service peut s’effectuer par le tir d’une pièce de monnaie ou par toute autre méthode acceptable; si le gagnant choisit de servir alors le perdant choisit le côté; si le gagnant choisit le côté, alors le perdant choisit de servir ou de recevoir. Bien que ce choix soit peu utilisé en participation, il s’avère plus important en compétition; certains joueurs n’aiment pas jouer devant ou derrière des spectateurs ou encore si le jeu est à l’extérieur le soleil ou le vent pourraient être des critères de changement de côté.
32 Cibles de coup Ce sont des outils d’apprentissage. L’utilisation de petits cônes aide aux exercices de précision des services courts ou profonds, aux retours de services, aux frappes le long des lignes en parallèle ou en croisé, aux lobs en longueur ou en hauteur… Se donner la chance et le temps pour les utiliser.

Placer quatre cônes en carré autour du fond de la ligne médiane et viser son centre tout en comptant ses réussites sur une ou plusieurs séries de dix essais.

Placer ces cônes dans les coins et compter ses réussites sur 5 ou 10 essais.

33 Commandements du pickleball Loi morale découlant du sport. 1. Dans le court* tu feras tes services.

2. Dans le court tu feras tes retours de services.

3. Dans le court tu feras ton troisième coup.

4. Tu débuteras ton plan stratégique avant tes adversaires.

5. Tu limiteras tes erreurs non forcées au minimum.

6. Dans la position prête* tu maintien-dras ta raquette* en tout temps.

7. Sur la balle* tu te concentreras.

8. Un plan de match tu auras.

9. Tu appelleras un temps d’arrêt afin de modifier un plan de match perdant.

10. Avec ton partenaire tu communiqueras.

11. Un esprit sportif tu auras.

Relire ce texte afin de s’imprégner des commandements du pickleball.

Relire pour les mettre en pratique.

Voir charte de l’esprit sportif.

34 Communication Action d’établir une relation avec autrui. Au pickleball les occasions de se prémunir de cette force sont nombreuses : se parler constamment pour signaler nos forces, nos stratégies, les forces et les faiblesses des adversaires; se féliciter, s’encourager, se corriger mutuellement… Choisir de transmettre des informations à chaque partie.

Signaler à notre partenaire les balles à l’extérieur, les changements de zone lors d’un lob ou d’une balle près du filet.

Signaler aussi la direction gauche ou droite de son service.

Crier À toi  lorsque les chances du partenaire sont meilleures ou À moi lorsque la balle est plus facile pour soi de la frapper.

Frapper délicatement la raquette de son partenaire (communication non-verbale) après chaque jeu afin de s’encourager et de montrer son support à l’autre malgré les fautes.

35 Compétition Épreuve sportive opposant plusieurs équipes ou concurrents. Des épreuves de compétition sont de plus en plus organisées pour le plaisir de ceux qui aiment rivaliser. Prendre part à des compétitions avec le meilleur esprit sportif possible et dans la meilleure condition physique possible car les parties nécessitent beaucoup d’énergie.

Établir un plan annuel ou saisonnier afin d’être prêt et répondre aux exigences physiques et mentales.

36 Concentration Action de fixer toute son attention sur le jeu. Toutes les situations de jeu : services, retours de services, les coups tellement variés (volée*, demi-volée*, coup droit*, revers*, smash*…) nécessitent une concentration élevée pour leur exécution.

De plus la concentration sera l’élément premier de l’autoprotection en tout temps.

Elle est aussi fort utile pour l’atteinte de ses objectifs d’amélioration des différentes techniques, des stratégies de jeu et même des objectifs de compétition.

Expirer lors des frappes pour favoriser la concentration et un meilleur contrôle des coups.

Suivre attentivement la balle, ne jamais la quitter des yeux.

Se protéger en tout temps des balles frappées avec force
(maintenir sa raquette devant soi en position parallèle au filet et devant soi lorsque vous êtes à la ligne de la ZAC*).

Garder le focus sur tous les aspects de ce sport pendant sa pratique.

37 Connaissance de l’adversaire Connaître son ou ses adversaires en termes de forces, de faiblesses et du type de joueur (s) oriente votre stratégie de jeu.
38 Connaissance du jeu Connaître ce sport veut dire apprendre la technique, la stratégie, les rudiments, les règles, les endroits où jouer et aussi s’informer régulièrement des nouveautés auprès des associations. Lire et relire le livre des règlements.

Visionner des vidéos sur le Web.

Échanger ses connaissances avec plusieurs joueurs.

Rechercher l’apprentissage*et la formation en continue*.

39 Connaissance du partenaire Connaître son partenaire en termes de forces, de faibles-ses et du type de joueur (s) oriente votre stratégie de jeu.
40 Contre-pied Action d’envoyer la balle ou de se diriger du côté opposé à l’attente de l’adversaire. Un joueur est pris à contre-pied lorsqu’il reçoit une balle du côté opposé à son sens de déplacement. Par extension, on parle de contre –pied pour désigner un coup qui prend à contre-pied un joueur. Demeurer concentrer sur la direction et la vitesse de la balle en tout temps.
41 Contrôle de soi Attitude qui permet la maîtrise de soi. Demeurer calme mais vigilant.

Rester concentré le plus possible et ne pas se laisser influencer par qui ou quoi que ce soit et encore moins par ses propres erreurs.

42 Côtés A et B Appellation des deux côtés du terrain. Chacun des côtés est constitué de trois zones* : impaire (gauche), paire (droite) et ZAC*.
43 Coup(s) Les quatre premiers coups normalement exécutés au pickleball sont : 1er coup le service *, 2e coup le retour du service*, 3e coup la balle tombante*, 4e coup si le 3e est réussi dans la ZAC* sera un coup petit* juste au-dessus du filet pour conserver la balle dans la ZAC*. Le 4e coup pourrait être aussi un coup final à la volée* si le retour est dans les airs. S’appliquer à réussir ces quatre coups avec un très haut pourcentage de réussite.
44 Coup d’approche contrôlé Il correspond au 2e coup ou dit autrement le retour du service*. Ce coup doit être d’attaque, orienté vers le fond du terrain adverse pour monter au filet.

En double comme en simple ce coup a pour stratégie de monter à la ZAC*.

Simuler en échauffement des balles frappées vers le fond du côté adverse en contrôlant la force, la hauteur et la précision.

S’assurer de frapper les balles devant soi et à leur point le plus haut.

45 Coup de fond Coup exécuté depuis le fond du terrain ou derrière la ligne de fond. Au pickleball la direction de ce coup est celle du filet afin de monter à la ligne de la ZAC*. La balle frappée sera flottante et lente.

Ce coup peut aussi à l’occasion être frappé avec force vers le fond du côté adverse.

Diriger la balle au-dessus du filet dans la ZAC*.

Demander à l’autre joueur de se tenir derrière la ligne de la ZAC* pour vous renvoyer la balle en fond de terrain.

46 Coup droit Coup exécuté avec la face de la raquette qui correspond à la paume de la main. Ce coup doit être joué avec soin et généralement sans trop de force. Il est exécuté en ramenant partiellement la raquette vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle pointe derrière soi, puis vers l’avant pour frapper la balle à son point le plus haut (entre les genoux et la taille). Exécuter des frappes sur un mur en soignant le placement des jambes (appuis), la frappe et l’accompagnement qui se termine à l’épaule gauche pour un droitier et à l’épaule droite pour un gaucher.
47 Coup droit coupé (slicé) Coup exécuté avec la face de la raquette qui correspond à la paume de la main avec un effet arrière ou coupé à la balle Ce coup doit être joué avec soin et généralement sans trop de force. Il est exécuté en ramenant la tête de la raquette haut vers l’arrière, puis vers le bas en la tournant par un mouvement du poignet vers l’extérieur de soi. Exécuter des frappes sur un mur en soignant le placement des jambes (appuis), la rotation des épaules, la frappe et l’accompagnement.
48 Coup du revers Coup effectué bras fermé, du côté opposé de la main qui tient la raquette Ce coup doit être joué avec une prise à une main seulement. Exécuter des frappes sur un mur en soignant le placement des jambes (appuis), la rotation des épaules, la frappe et l’accompagnement.
49 Coup du revers coupé (slicé) Coup effectué bras fermé, du côté opposé de la main qui tient la raquette avec un effet arrière ou coupé à la balle. Ce coup doit être joué avec une prise à une main seulement. Il est exécuté en ramenant la tête de la raquette haut vers l’arrière, puis vers le bas en la tournant par un mouvement du poignet vers l’extérieur de soi. Exécuter des frappes sur un mur en soignant le placement des jambes (appuis), la rotation des épaules, la frappe et l’accompagnement.
50 Coup gagnant 1. Coup signifiant la fin d’une séquence d’échanges permettant de marquer un point ou de faire perdre le service. C’est un coup que l’adversaire est incapable de renvoyer depuis n’importe où sur le terrain.

2. Expression qui signifie de ne pas tenter de coups gagnants en double lors du service et du retour du service.

Attendre le bon moment sans précipitation ce coup final et gagnant.

Viser une zone précise que vous pensiez ou non que l’adversaire sera capable de renvoyer votre frappe.

S’assurer dans tous les jeux de réussir son service et son retour à 100 %.

51 Court Terrain de pickleball. Le terme court est un anglicisme encore utilisé dans d’autres sports. Dans ce lexique le mot terrain lui est préféré sauf dans l’énumération des onze (11) commandements*.
52 Défense Action qui permet de renvoyer un smash puissant de l’adversaire. La défense peut être courte soit juste derrière la ligne de ZAC ou mi-longue soit au milieu du terrain. Frapper des balles hautes depuis le milieu, reculer le plus loin possible et les retourner dans la ZAC.
53 Demi-volée Coup qui consiste à frapper la balle immédiatement après le bond de la balle. Ce coup est exécuté lorsque le joueur n’a pas le temps de reculer ou à l’inverse n’a pas eu le temps de monter au filet. Il est difficile à maîtriser car la balle a tendance à remonter et donne la chance de frapper une volée gagnante. Profiter de l’échauffement au filet car plusieurs frappes seront près de vos pieds donc renvoyées en demi-volée.

Orienter votre demi-volée d’abord dans la ZAC.

54 Déplacement Action de se déplacer dans toute l’aire du terrain. Les déplacements sont largement influencés par les positions*. Les déplacements sont à la mobilité ce que les positions sont à la stabilité.

Les déplacements exigent une dépense énergétique importante avec une vitesse appropriée.

Ses phases sont nombreuses : d’abord réagir, accélérer, se stabiliser*, frapper et revenir à la position prêt*.

Maintenir son corps flexible et détendu avant de réagir à la situation.

Adopter toujours la position être prêt*ou être prêt à réagir* avant et après le déplacement.

Se déplacer sur la pointe des pieds.

55 Direction (placement) Action de diriger une balle avec la raquette vers un endroit précis. Cette action nécessite la mise en place de toutes les phases des coups. Prévoir la direction de la balle avant chaque coup.
56 Dorsaux Muscles du dos. Il est primordial pour un joueur de pickleball d’acquérir ou de maintenir une certaine force et résistance au niveau des muscles du dos, de l’abdomen et des jambes. Lors de votre échauffement à la ZAC*, porter attention à cette région. Prendre une position de base fléchie, la maintenir longuement.

Examiner les résultats de semaine en semaine.

57 Double (le) Appellation au pickleball qui signifie que deux coéquipiers s’opposent à deux adversaires. Sur un terrain de badminton les lignes des corridors ne comptent pas. Sur un réel terrain de pickleball le double se joue évidemment sur tout le terrain comme en simple puisqu’il n’y a qu’une seule ligne de contour. Ajuster continuellement ses actions en fonction du partenaire, jouer en équipe.

Exécuter le plus souvent possible la stratégie* de monter au filet rapidement et le plus tôt possible.

Communiquer vos intentions et vos encouragements en tout temps.

58 Double bond 1. Celui-ci réfère à une règle spécifique au pickleball.

2. C’est aussi une balle qui touche le sol plus d’une fois avant que la frappe du retour ne soit faite.

La balle doit effectuer un bond de chaque côté du filet avant de la frapper à la volée. Cela s’appelle le deuxième bond.

Cette balle en double bond (2 bonds au sol) constitue une faute.

Prendre l’habitude au début, pour l’équipe au service de compter les deux bonds puis se déplacer vers le filet en s’arrêtant à la ligne de la ZAC*. Dire 1, 2, GO!

Prendre l’habitude, pour le joueur receveur de monter au filet afin de rejoindre son partenaire déjà placé à la ligne de la ZAC*.

59 Échange Frappe effectuée avec un partenaire, contre un ou deux adversaires. Les échanges sont l’essentiel du pickleball. Plus ils sont longs ou complexes, plus ils apportent du plaisir et de la justesse. Profiter de l’échauffement* ou de longue séance de pratique avec un partenaire pour améliorer ces échanges variés.

Varier les endroits, la force et les coups dans vos échanges.

Communiquer ses intentions de frappes à son partenaire.

Improviser de nouveaux échanges.

60 Échauffement Activation ou entraînement léger destiné à échauffer les muscles pour les assouplir avant un exercice sportif ou un effort physique. Comme dans toutes les activités sportives l’échauffement est primordial afin de non seulement préparer le corps aux exigences du pickleball mais aussi de diminuer la possibilité de blessures. Débuter par un jogging léger ou de sauts sur place afin de préparer le système cardio-vasculaire à l’effort.

Continuer par des rotations des épaules et des poignets.

Poursuivre avec quelques étirements à condition que la 1re étape soit faite.

S’installer près de la ZAC * pour effectuer les routines de base*, intermédiaires *et avancées*.

61 Élan arrière Mouvement que l’on fait avant la frappe de la balle. Cet élan ne doit pas être trop appuyé ou allongé. Il fait suite à un demi-tour latéral du coup droit* ou du revers*. Maintenir la tête de la raquette à la hauteur de la taille pour les coups droits et revers.

Maintenir la tête de la raquette à la hauteur des épaules pour les coups avec effet ou les demi-volées*et volées*.

Maintenir la tête de la raquette derrière le dos pour les smashs*.

62 Émotion Trouble ou agitation passagère causés par une sensation de joie, de colère, de surprise et de peur. Au pickleball, en plus d’être influencé par la condition physique, l’aspect physiologique et psychologique, la technique et la tactique, le comporte-ment du joueur est largement influencé par les émotions ressenties (déception, colère, joie, surprise).

Aussi le joueur éprouve des sensations émotives différentes selon l’endroit où il se trouve.

Contrôler ses émotions avec l’aide de la communication intra-équipe après chaque jeu.

Prendre conscience de sa respiration pour retrouver sa concentration*.

Agir avec calme, détente, patience et douceur à la ligne de la ZAC*. Exécuter les coups exigeant moins d’énergie, beaucoup de précision et un mouvement technique continu sans brusquerie ni précipitation. Toutefois  lorsque la balle sera haute la douceur changera au profit de la fermeté (avoir la volonté de terminer l’échange).

63 Enchaînement Suite d’actions qui s’enchaînent les unes après les autres. L’enchaînement des actions est un travail agréable où il faut tenir compte de l’exactitude et la fluidité des actions. S’appliquer lors de l’échauffement à exécuter des coups en tenant compte de toutes les phases.
64 Équipier Voir partenaire.
65 Espace-temps Notion de mesure du temps et de l’espace. En double la mesure exacte des distances et du temps sont mesurées en rapport avec la position des joueurs, la vitesse de la balle, les dimensions du terrain, la balle elle-même et ses propres capacités physiques.

En simple, c’est la mesure du temps qui importe le plus car le joueur est seul de son côté. La mobilité et la vitesse de son adversaire doivent permettre de savoir quel temps il a besoin pour atteindre la balle et non quelle distance il a besoin.

Jouer dans les espaces libres souvent sur le revers des adversaires.

Jouer sur le revers est une tactique souvent utilisée mais si l’adversaire arrive toujours à temps il sera capable de faire face à l’échange.

Jouer dans les trous* est une autre tactique où c’est important de savoir quel temps prendra l’adversaire pour se rendre à la balle.

66 Être prêt État d’esprit positif maintenu en tout temps. État d’esprit positif, attentif, vif et alerte maintenu en tout temps. S’efforcer de garder non seulement son esprit attentif, vif et alerte mais aussi placer dans sa tête une intention d’action.

Demeurer dans une ambiance intérieure de confiance et non de méfiance (être sur ses gardes).

67 Facile Mot parfois formulé désignant l’aspect facile d’une frappe qui termine souvent le jeu. Éviter de donner des balles hautes aux joueurs bien campés à la ligne de la ZAC*. Ces balles sont généralement renvoyées avec facilité.
68 Faute Manquement à une règle de jeu. Au pickleball les fautes sont des gestes qui arrêtent le jeu ou toute violation aux règles. Une faute est déclarée lorsque :

1. Le retour de la balle est dans le filet ou hors des limites du terrain.

2. La balle touche deux fois le sol avant le retour.

3. Un joueur, ses vêtements ou sa raquette touche le filet ou le poteau lorsque la balle est en jeu.

4. En double la balle de service touche le partenaire du receveur.

5. Une balle qui touche le plafond.

D’autres fautes sont décrites dans la section 7 du livre des règlements.

Connaître les principales fautes.

Lire au besoin les règlements.

69 Faute directe Faute provoquée par le joueur lui-même sans que l’adversaire ait fait quoi que ce soit pour l’obtenir. Éviter de tenter des coups gagnants lors des quatre premiers coups* pour éviter une faute directe.

Tenter ces coups avec peu de concentration entraîne presque toujours une faute directe.

70 Faute provoquée Faute provoquée par un coup gagnant du joueur adversaire.
71 Feinte de frappe Frappe dont la préparation induit l’adversaire en erreur en lui donnant une fausse information. Action très agréable qui offre de la variation dans ses coups. Recourir à des feintes de frappes par les yeux orientés vers la droite et frapper à gauche.

Viser des yeux la ligne de côté et frapper au centre. Faire l’inverse.

72 Feinte de positionnement Position sur terrain qui induit l’adversaire en erreur en lui donnant une fausse information. Action très agréable qui offre de la confusion dans les frappes de l’adversaire. Se positionner plus au centre pour forcer l’adversaire à retourner la balle dans la zone que vous souhaitez.
73 Filet Réseau de cordage au milieu d’un terrain de sport. Accroché à des poteaux (souvent ceux du badminton). Il mesure au moins 6,1 m (20’) de largueur. Sa hauteur au centre est à 34² du sol et à 36² aux extrémités.

Le mot filet est aussi utilisé pour désigner l’ensemble du filet et la structure qui le soutient. Nous parlons ici d’un filet démontable.

Le joueur n’est pas autorisé à le toucher durant l’échange, ni avec une partie du corps, ni avec la raquette.

74 Fléchissement Plier un membre ou une articulation. Mouvement des jambes se pliant avant de frapper la balle. Aussi fait lors d’une position d’attente* où le joueur doit être prêt*. S’abaisser légèrement en tout temps.
75 Force Capacité mentale et physique. L’expression mesurer les forces et les faiblesses prend toute son importance au cours d’une partie de pickleball. Ces forces sont d’ordre mental (ténacité, contrôle, détermination…)
et physique (puissance, endurance, précision…).
Évaluer les forces de l’équipe en tournoi aidera au plan de partie* ou de match*.

Frapper les balles avec force est une tactique parfois utilisée pour surprendre l’équipe adverse.

Retourner les balles hautes à la ZAC *avec force ou puissance.

76 Formation La formation en continue peut s’avérer un excellent apprentissage pour la personne soucieuse de se perfectionner dans tous les aspects du pickleball. S’autoriser l’apprentissage* et la formation régulièrement fera de vous un meilleur joueur.
77 FQP Fédération Québécoise de Pickleball. Créée depuis 2011 son mandat est de promouvoir le pickleball dans toutes les régions du Québec, de former des instructeurs, des arbitres et d’organiser des tournois.

Cette association se trouve sur internet et fournit une prodigieuse mine de renseignements (communiqués, conseils techniques, vidéos d’apprentissage, info tournoi, achat en ligne…).

La formation des joueurs est continuellement assurée par une équipe d’instructeurs dévoués.

Encourager et supporter cette Fédération en devenant membre.
78 Frappe Manière de frapper une balle. Mot très utilisé pour retourner une balle frappée dans son côté du terrain. S’exercer à frapper les balles le mieux possible par l’utilisation des coups* appropriés.

Se stabiliser à chacune des frappes.

79 Historique du pickleball Le pickleball fut inventé en 1965 dans l’état de Washington par le sénateur Joel Pritchard. Lui et ses amis revenant d’une partie de golf constatèrent l’inactivité des membres de la famille. Ils cherchèrent alors une façon de les faire bouger. Un vieux terrain de badminton occupait une partie de la cour. Pour l’occuper ils trouvèrent quelques raquettes désuètes et percées. Une fois celles-ci réparées, ils prirent une balle de plastique et un vieux filet abaissé à plus ou moins un mètre. Il n’en fallait pas plus pour s’amuser le reste de la journée. Les semaines suivantes ils inventèrent des règlements, fabriquèrent des raquettes de bois et firent connaître l’activité à leur entourage.

Au début des années 1970 le pickleball commençait à être connu et en 1972 une organisation nationale fut créée pour le bénéfice des américains. Les premiers tournois voyaient le jour en 1976.

Pourquoi ce nom pickleball ? La famille possédait un cocker du nom de Pickle. Lorsque cette famille jouait Pickle s’amusait à s’emparer des balles pour les cacher dans les buissons. La balle est devenue celle de Pickle, d’où Pickle’s ball puis Pickleball.

80 Instructeur Personne formée pour l’apprentissage. La Fédération Québécoise de Pickleball est responsable de la formation des instructeurs de niveau 1 et 2. Demeurer disponible pour aider les intéressés à recevoir des conseils.

Promouvoir le pickleball par l’exemple sur le jeu, l’organisation de cours ou de cliniques.

81 Interception (poach) Frappe d’une balle se dirigeant dans la zone de son partenaire. Généralement les joueurs demeurent dans leur zone respective. Parfois le partenaire reste à l’arrière et force l’autre à intercepter la balle.
82 Jeu à trois Jouer en coopération ou en opposition en étant trois personnes. Bien que la situation de jouer à trois soit rare, il convient en opposition de jouer pareil en sachant que le joueur seul dépensera beaucoup d’énergie. Deux formules de jeu :

1. Le joueur seul couvre toute la surface de jeu de son côté.

2. Le joueur seul joue dans la zone paire ou impaire seulement. S’il sert de la zone paire les deux adversaires devront frapper les balles dans la zone paire. S’il sert de la zone impaire les deux adversaires devront frapper les balles dans la zone impaire. La ligne médiane sert de ligne de côté.

En coopération vous ne faites qu’échan-ger des balles de multiples façons.

83 Jeu de pieds Manière de déplacer ses pieds. Le jeu de pied est constitué de pas* qui eux définissent les déplacements* et la position* à adopter pour les frappes*. Apprendre les déplacements* fréquents.
84 Juge de ligne Personne qui aide l’arbitre en annonçant si la balle est en-dedans ou en-dehors du terrain. Lors de demi-finales et finales de tournois, il est approprié de recourir à ces juges. Les joueurs n’ont plus à se préoccuper de savoir si les balles sont bonnes ou à l’extérieur. Profiter de ce rôle en tournoi s’avère très intéressant et utile.
85 Jugement Qualité qui permet d’apprécier les actions et les situations en cours. La pratique du pickleball suggère de juger constamment des trajectoires et de la vitesse des balles frappées lors du service, d’un retour de service et de toute autre action que ce soient les volées, les smashs, les balle flottantes… Évaluer avec attention et concentration les différentes trajectoires et vitesses de la balle.

Analyser rapidement une situation de jeu ou un évènement quelconque.

86 Lance-balles Matériel automatique. Il permet à un joueur de s’entraîner seul. L’achat ou l’emprunt de celui-ci pourra se faire auprès de la Fédération Québécoise de Pickleball. Profiter à l’occasion de cet outil d’apprentissage.
87 Let Terme utilisé pour signaler une situation dérangeante. Au service la balle est un let si elle touche le filet et tombe dans la bonne zone (paire à paire ou impaire à impaire). Cette balle doit dépasser la ligne de la ZAC*. Si la balle touche à la ligne, ce n’est pas un let mais une faute.

Le let est aussi utilisé pour tout dérangement qui nécessite de recommencer le jeu.

Reprendre le service si la balle touche le filet et dépasse la ligne de la ZAC*, mais atterrit à l’intérieur des lignes de service.
88 Ligne de côté Lignes situées perpendiculairement au filet de chaque côté du terrain, d’une ligne de fond à l’autre.
89 Ligne de fond Ce sont les lignes situées en bout de terrain. Elles sont parallèles au filet.
90 Ligne de la ZAC* Située à 2,13 m (7’) du filet elle délimite les zones de jeu. Même si elle est intimidante pour un débutant car il ne peut la franchir et frapper la balle à la volée; avec la pratique du jeu elle devient une des raisons des possibilités d’actions très appropriées, facilitantes et intéressantes du pickleball. Lors de la période d’échauffement, se déplacer de gauche à droite sur le devant des pieds en frappant des balles avec un partenaire.
91 Lignes de service Elles sont constituées des lignes du terrain qui délimitent les zones * pour les services. Elles sont : la ligne médiane, la ligne de fond et la ligne de côté.

Les lignes de la ZAC* sont exclues puisque la balle ne peut y être frappée.

92 Ligne médiane Ligne au centre des deux côtés du terrain. Elle est utile pour définir la zone de service. Elle peut-être touchée par la balle lors du service. Elle permet aux joueurs de s’orienter sur le terrain.
93 Lob Coup joué au-dessus de la tête des adversaires depuis la ZAC*, du milieu ou du fond de terrain. Le lob est parfois appelé chandelle. C’est un coup risqué parce que difficile à exécuter. Il peut-être utilisé de la ZAC* pour surprendre l’équipe adverse. C’est le lob offensif.

Il sert parfois en défensive lorsque le joueur a des ennuis et qu’il est en mouvement.

Frapper des balles hautes vers le fond du terrain en échange avec un partenaire.

Frapper des balles moins hautes et plus en longueur.

Varier les positions sur le terrain de la part des deux joueurs.

Aller à la rencontre de la balle et placer la raquette sous la balle.

Frapper la balle vers le haut pour se donner le temps de reprendre une position à la ZAC*.

94 Lunettes Partie d’équipement de sécurité en activité sportive. Au pickleball les lunettes protectrices sont hautement recommandées. Les blessures aux yeux sont souvent dues à un coup imprévisible, à un ricochet sur sa propre raquette ou encore une balle frappée avec force et touchant le haut du filet. Les smashs et les volées à la hauteur des épaules sont aussi dangereux. Porter des lunettes.

Protéger son visage.

Demeurer très attentif sur tout ce qui se passe sur le jeu, ne jamais perdre de vue la balle.

95 Match Compétition sportive entre deux joueurs ou deux équipes. Au pickleball un match est remporté lorsque le joueur ou l’équipe gagne en premier deux parties *dans un deux de trois. Les parties qui le composent sont généralement de 11 points chacune.
96 Muscles des jambes Il est primordial pour un joueur de pickleball d’acquérir ou de maintenir une certaine force et résistance au niveau des muscles des jambes, du dos et de l’abdomen. Porter attention à cette région lors de votre échauffement à la ligne de la ZAC*.

Renforcer cette région par des exercices hors terrain sera bénéfique mais pas absolument essentiel.

97 Obstruction Tactique ou manœuvre employées pour entraver le bon déroulement d’une action. Bien que rarement employé au pickleball, quelques déplaisantes actions comme un adversaire au filet qui répète faussement les points ou encore qui place une partie de son corps ou sa raquette dans la zone de son partenaire receveur. S’appliquer en toutes circonstances à démontrer un bon esprit sportif.
98 Out Mot anglais Il est utilisé pour signaler une balle à l’extérieur d’une ligne.
99 Partenaire Personne avec qui on est associé contre d’autres dans un jeu ou une activité sportive. Sans cette personne il serait impossible de jouer en double, d’où l’importance du respect le plus élevé entre les deux.

Le mot équipier peut servir de synonyme.

Prendre l’habitude de se parler avant et après une partie ou un match autant en compétition qu’en participation.

Manifester en tout temps un profond respect envers le partenaire et l’esprit * même du pickleball *.

Varier régulièrement les partenaires pour apprendre à jouer avec n’importe qui.

100 Participation Action de collaboration. Le pickleball est d’abord et avant tout un sport participatif et récréatif. Les parties jouées révèlent toujours un caractère participatif même en situation de tournois. Valoriser toujours la participation qui n’exclut en rien le dépassement et le désir de s’améliorer.
101 Partie Durée pendant laquelle des adversaires s’opposent dans un jeu ou une activité sportive. Une partie au pickleball dure jusqu’à 11, 15 ou 21 points*, avec une marge de deux points. S’il y a égalité à 10, 14 et 20 points le jeu continue jusqu’à ce qu’il y ait deux points de différence. Choisir de jouer des parties courtes (11 points) en jeu participatif lorsqu’il ya beaucoup de joueurs.
102 Partie de ZAC* Type de jeu spécifique au pickleball qui consiste à jouer en double en demeurant à la ligne de la ZAC*. Les règles sont : service en diagonale depuis sa zone, derrière la ligne de la ZAC, appliquer la règle du double bond.

La balle doit toujours être dirigée dans la ZAC. Les joueurs demeurent à la ligne sans jamais reculer.

Jouer ce type de jeu le plus souvent possible fera de vous un meilleur joueur.

Jouer une partie de cinq points après quelques minutes d’échauffement*.

Demeurer calme mais dynamique.

Se déplacer en pas chassés sur la pointe des pieds.

103 Pas chassé Ce pas définit principalement les déplacements le long de la ligne de la ZAC. Utile aussi lorsque la balle est à votre hauteur mais un peu à votre droite ou gauche. Pousser avec le pied extérieur au sens du déplacement.

L’exécuter sur la pointe des pieds.

104 Pas croisé Ce pas est utilisé lorsque vous devez vous rendre à une balle éloignée. Une jambe se relève et croise l’autre autant en coup droit*, du revers* ou d’un lob*. Bondir sur le terrain pour atteindre les balles.
105 PCO Organisation Canadienne de Pickleball Cette association se trouve sur internet. Elle fournit plusieurs renseignements tout comme notre Fédération québécoise de pickleball*. Consulter pour être informé.
106 Perte de repères Expression signifiant qu’un joueur a perdu ses repères principalement au service. C’est une situation très désagréable et difficile à corriger. Réviser toutes les étapes du service dont le regard constant sur la balle et l’orientation de la raquette.

Choisir de servir en revers, les repères seront nouveaux.

107 Pickleball Agréable sport de raquette inventé aux États-Unis.

Il se joue sur un terrain de même dimension que celui du badminton. La raquette est  pleine, en bois ou en matériel synthétique. La balle* est faite d’un plastique durable à surface lisse. De la grosseur d’une balle de baseball, elle est vide et trouée.

Ce sport possède quelques spécificités et c’est tant mieux car elles lui permettent d’être jouable. Voici les plus importantes :

1. En simple ou en double, un bond de la balle de chaque côté du terrain doit être fait avant que les joueurs puissent échanger les coups près de la ligne de la ligne de la ZAC* ou à tout autre endroit.

2. Une balle ne peut être frappée à la volée lorsque le joueur se trouve dans la zone appelée la ZAC*. Le joueur ne peut toucher à la ligne qui sépare cette zone des deux autres car elle fait partie de la ZAC*.

3. Le service* doit s’effectuer par une frappe du bas vers le haut sans dépasser la taille du serveur au moment de l’impact de la balle sur la raquette.

Se donner la chance d’apprendre ce sport.
108 Pivot Pivotement du pied gauche ou droit pour placer l’autre pied depuis la ligne de la ZAC* pour frapper la balle et revenir au point de départ. Recourir à ce geste pour frapper des balles proches du filet.
109 Plan de match ou de partie Élaboration des intentions de jeu avant sa réalisation. En fonction de son potentiel, de ses forces et ses faiblesses, visionner les coups et les tactiques à venir. Décider de jouer le revers au service quelque soit la zone impaire ou paire.

Décider de jouer le lob pour surprendre lorsque les quatre joueurs sont à la ZAC*.

Décider que le partenaire jouera toujours dans sa zone forte.

110 Points Unités du système de pointage. Les points sont marqués par l’équipe ou le joueur au service. Un point lui est accordé lorsque le service ne peut être retourné ou que la balle ne peut être retournée durant les échanges. Il y a point aussi si l’équipe adverse ou le joueur commet une faute. S’habituer très tôt dans l’apprentissage du pickleball à retenir les points car ils sont annoncés par le serveur*.
111 Point de contact C’est l’endroit exact où la raquette et la balle se rencontrent. Le contrôle sera raté si la balle est frappée trop tôt ou trop tard. Le bruit entendu après une frappe nous ren-seigne souvent sur l’efficacité du coup. Regarder la balle continuellement avant la frappe sur la raquette et après la frappe.
112 Position en fente avant Position que prend un joueur lorsqu’il va frapper la balle de son adversaire. Cette position corporelle en fente sert pour frapper une balle éloignée de soi. Elle ne doit pas être trop étirée car la précision diminuera de beaucoup. En échauffement pourquoi ne pas ajouter quelques déplacements en fente.
113 Position fermée Position que prend un joueur lorsqu’il va frapper la balle de son adversaire. Cette position corporelle sert pour un coup exécuté avec le pied avant placé en diagonale de la jambe arrière.

Les hanches sont tournées d’un côté ou de l’autre du terrain.

114 Position ouverte Position que prend un joueur lorsqu’il va frapper la balle de son adversaire. Cette position sert pour un coup exécuté avec le pied avant placé sur la même ligne (en parallèle) que le pied arrière. Les hanches sont parallèles à la ligne de fond.
115 Position prêt à réagir Position d’attente, de départ et d’attention. La technique corporelle est la suivante : les genoux sont légèrement fléchis et relâchés, les pieds écartés à la largeur des épaules, la tête légèrement baissée et vers l’avant, la prise de la raquette est détendue. Cette position aide à l’état mental du joueur dont la concentra-tion*. L’allègement* accompagne cette position pour le receveur. Recourir à cette position à chaque fois que l’adversaire frappe la balle que vous soyez receveur ou partenaire de celui-ci.

Recourir à cette position lorsque vous êtes à la ZAC* en plaçant la raquette parallèle au filet.

Voir être prêt.

116 Positionnement Action de se positionner ou de se placer sur le terrain. Le positionnement fait référence à l’endroit et au moment précis où le(s) joueur(s) doit être sur le terrain. Se positionner derrière la ligne de fond autant pour le serveur que le partenaire pour attendre le retour de la balle et la frapper après le bond obligatoire au sol.

Se positionner par un sprint à la ligne de la ZAC dès que ce retour a été fait vers le fond du côté adverse.

Se positionner pour le receveur, juste après avoir frappé la balle en retour de service, à la ligne de la ZAC* avec son partenaire déjà rendu pour prendre l’avantage stratégique du filet.

Se positionner lors d’un lob* de la manière suivante : chacun des joueurs est responsable du lob qui lui est destiné donc chacun demeure dans sa zone.

117 Positionnement alternatif (stacking)

 

Action de se positionner ou de se placer sur le terrain. Au pickleball, c’est l’action stratégique de se tenir hors de notre position habituelle afin de maximiser l’utilisation de nos meilleurs coups. S’entendre avant chaque partie de l’utilisation de ce positionnement.
118 Poteaux Tiges de métal qui permettent de tenir le filet. Une balle qui frappe le poteau est une faute.

Une balle frappée à l’extérieur d’un poteau et dirigée dans le côté adverse sera considérée bonne balle* même si elle n’a pas franchi le filet.

119 Précision Exactitude dans l’action. Cette qualité physique importante impose au joueur de regarder continuellement la balle et de savoir à l’avance l’endroit de la frappe. Frapper la balle comme si vous alliez la porter de l’autre côté.

Garder les yeux constamment sur la balle.

120 Prise de la raquette Utilisation convenable de la raquette. La prise dite marteau ou en V est la plus utilisée et la plus recommandée au pickleball. Il s’agit de tenir la raquette comme si l’on donnait la main à quelqu’un.

Il est préférable de conserver en tout temps la même prise.

Tenir la raquette avec douceur pour les coups à la ligne de la ZAC*, avec plus de fermeté pour tous les autres coups et très ferme pour les smashs*.
121 Prise marteau Voir prise de la raquette.
122 Promoteur Personne qui don-ne une impulsion à quelque chose. Au Québec, les promoteurs du pickleball sont en nette croissance dans différentes municipalités. Continuer à promouvoir le pickleball dès que l’occasion se présente. Soulignons la grande implication de Louise Barrette et Marcel Lemieux.
123 Raquette Objet utilisé par un joueur pour frapper la balle. Elle est faite en carbone, graphite, fibre de verre, aluminium, bois, etc. Elle pèse entre 6 et 10,5 onces. Ses dimensions sont variables en largeur, longueur et épaisseur. La longueur et la largeur ne doivent pas excéder 24 pouces. Choisir une raquette en considérant la sensation dans la main, le poids, la beauté et l’utilisation.
124 Règlements Ensemble des con-ventions propre à un sport ou un jeu. Le pickleball possède ses propres règle-ments. Nous les retrouvons sur le site de plusieurs associations ou fédérations. S’approprier et connaître les règlements.
125 Respiration Ensemble des fonctions qui permettent l’absorption de l’oxygène et le rejet du gaz carbonique. Le pickleball exige la mobilisation de nombreuses parties du corps et des différents systèmes articulatoires, musculaires, circulatoires, respiratoires et nerveux. Inspirer lors de vos déplacements pour synchroniser l’expiration sur la frappe.
Bloquer la respiration lors des frappes vives au filet.
Récupérer en inspirant et expirant lors des arrêts de jeu.
Se remémorer que inspirer veut dire accumuler de l’énergie alors que expirer signifie éliminer des déchets.
126 Retour de service Frappe qui vient juste après le service. Frappe appelée 2e coup. Elle est d’une importance capitale, en double en particulier, pour essayer de prendre l’avantage du positionnement au filet, soit à la ligne de la ZAC *.

Le retour de service en revers peut être contourné et exécuté en coup droit lorsque la trajectoire de la balle est légèrement à notre gauche.

S’assurer de frapper la balle vers la ligne de fond du côté adverse afin d’avoir le temps de monter à la ZAC* et rejoindre son partenaire.

Exécuter ce retour en attaquant la balle et non pas attendre qu’elle vienne à soi.

127 Réussite Au pickleball la réussite prend toute son importance parce qu’elle est tangible. Tous peuvent jouer et pratiquer ce sport avec succès d’où son intérêt grandissant dans le monde.

Réussite égale bonheur.

Vivre la réussite engendre des sentiments de fierté.
128 Routine Habitude prise de faire quelque chose toujours de la même manière. 1. Routine d’échauffement. Elle consiste à exécuter des coups en alternance avec un partenaire.

2. Routine au service. Elle consiste à bien intégrer les différentes phases du service*.

Routine de base : échanger des balles flottantes ou des petits coups depuis la ligne de la ZAC* en coups droits et en revers. Échanger des coups en fond de terrain puis des services.

Routine A : intermédiaire  et avancée: le joueur demeure à la ligne de la ZAC* pour remettre la balle le plus près possible de son partenaire qui frappe des balles tombantes et recule après chaque coup de 1 mètre à la fois jusque derrière la ligne de fond. Faire cette routine à tour de rôle. Aussi elle peut-être faite à quatre avec une seule balle.

Routine B : intermédiaire et avancée : échanger service, retour, monter au filet et échanger à la ZAC*.

129 Rythme (momentum) Allure à laquelle s’effectue une action. Le rythme au pickleball est généralement lent parce que sa stratégie principale propose de réussir les quatre premiers coups*. Toutefois ce rythme sera brisé pour varier les actions. Le type de joueurs amènera aussi du changement. Varier le rythme de la partie au service.

Demeurer très présent pour ne pas sortir du mouvement de la partie.

130 Saut d’allègement Voir allègement.
131 Serveur Personne qui met la balle en jeu. Le serveur a la responsabilité de signaler les points et de débuter le jeu.

Il doit annoncer ses points suivis de ceux de l’autre équipe et mentionner qu’il est le 1er ou le 2e serveur. Exemple : 5-2-2 signifie que le serveur a 5 points, l’adversaire ou l’équipe adverse a 2 points et qu’il est le 2e serveur.

Une fois les points signalés, le serveur a 10 secondes pour exécuter son service ce qui lui donne amplement de temps pour changer d’endroit derrière la ligne, bien respirer, parler à son partenaire et déterminer l’endroit de la frappe.

Prendre le temps de servir.

S’habituer même au début à mémoriser les points pour éviter la confusion et que les adversaires les prononcent à notre place.

132 Service Mise en jeu de la balle. Le service doit s’effectuer par une frappe du bas vers le haut sans dépasser la taille du serveur au moment de l’impact de la balle sur la raquette. Le service s’effectue en diagonale de la zone paire à la zone paire ou de la zone impaire à la zone impaire.

L’ordre du service est déterminé par tirage au sort : deviner où est cachée la balle dans le dos par exemple.

Servir à l’extérieur de la ligne de fond en commençant à la zone droite ou paire puis à la zone gauche ou impaire s’il y a eu point.

133 Service avec effet Ce service est utilisé par beaucoup de joueurs pour apporter de la variation. Le mouvement du poignet sera vif et orienté vers l’extérieur de soi. Utiliser le mur pour son apprentissage.
134 Service court Ce service est dirigé près de la ligne de la ZAC*. Utiliser ce service à l’occasion peut s’avérer utile et provoquer un effet de surprise.
135 Service lob Ce service haut et loin permet une variation dans les échanges. Le retour sera pensé différemment. Utiliser ce service à l’occasion peut s’avérer utile et provoquer un effet de surprise.
136 Se stabiliser Action de s’arrêter ou de s’appuyer sur ses deux pieds nécessaire à presque toutes les frappes sauf lors des sauts avant de frapper. Dans le cas contraire les balles sortiront du terrain ou termineront dans le filet. Visualiser cette action.
137 Simple (le) Appellation au pickleball qui signifie qu’un joueur joue seul contre un autre. Si le jeu s’effectue sur un terrain de badminton les corridors ne comptent pas. Sur un réel terrain de pickleball le simple comme le double se jouent évi-demment sur tout le terrain puisqu’il n’y a qu’une seule ligne de contour.

Les exigences pour le corps et l’esprit sont nombreuses : les déplacements rapides, constants et souvent prolongés, l’impressionnante quantité de coups, les techniques et tactiques différentes du double, les situations variées et les connaissances approfondies de l’adversaire.

De plus le joueur est seul à tout décider, à s’encourager, les habiletés mentales sont donc très sollicitées.

Maintenir une bonne condition physique.

Exécuter souvent les coups fondamentaux avec un partenaire : les coups droits et revers en croisés et décroisés, les volées, les smashs, les demi-volées, les amortis, les services coupés en coup droit ou revers, les coups de balles flottantes…

Rester calme et détendu.

Se concentrer avec l’aide d’une bonne respiration*.

Comme la dépense énergétique est grande il est bon de prendre un arrêt du jeu au milieu de la partie pour boire.

138 Smash Coup joué dans une balle passant au-dessus de la tête d’un ou des deux joueurs au filet. Ce coup est souvent une réponse à un lob.

Au pickleball, il n’est pas obligatoire de déployer toute sa force à chaque smash.

Si le smash semble difficile, il faut laisser tomber la balle et tenter un coup de balle flottante *ou un coup en puissance juste au-dessus du filet.

Les joueurs qui reçoivent le smash doivent la plupart du temps reculer en fond de terrain pour se protéger et avoir la possibilité de le retourner en balle flottante*, en frappe puissante ou en lob*.

Regarder la balle comme si elle tombait sur votre tête ou comme si votre tête était un panier où la balle devrait entrer.

Avant une partie s’exercer avec un partenaire avec force modérée pour qu’il la retourne aisément et faciliter les échanges en continuité.

Prendre l’habitude de reculer lors d’un smash pour se protéger et tenter un retour dans la ZAC.

139 Stratégie en double* Art de coordonner des actions, de manœuvrer habilement pour atteindre un but. En double la principale stratégie est la montée à la ligne de la ZAC* dès que la balle a fait un bond de son côté*. Monter au filet le plus tôt possible.

Garder toujours la même distance entre les deux joueurs. Se suivre comme s’il y avait un élastique entre les deux.

140 Stratégie en simple* Art de coordonner des actions, de manœuvrer habilement pour atteindre un but. En simple le jeu est assez différent du double puisque le territoire est doublé, vous êtes seul à prendre toutes les décisions, l’encouragement ne vient que de vous. Voir quelques conseils dans la dernière colonne. Reprendre la position prêt à réagir* ou être prêt* après chaque frappe.

Projeter vos frappes le plus loin possible et souvent sur le revers de l’adversaire.

Demeurer léger sur vos pieds.

Éviter les services courts, l’adversaire aura trop de choix d’endroits de frappes.

Visualiser vos frappes.

Profiter d’un temps d’arrêt pour boire et vous reposer mentalement.

Comprendre la notion espace-temps*.

141 Stress Ensemble de per-turbations physi-ques et mentales provoquées par une agression quelconque sur soi. Au pickleball le stress sera présent lors de plusieurs situations où le joueur aura l’impression d’une perte de contrôle. Voir agressivité, concentration et émotion.
142 Surfaces Revêtement de plancher. Les surfaces utilisées au pickleball sont nombreuses : le bois franc (parquet), le béton, le synthétique et même l’asphal-te. Le joueur doit tenir compte de la dureté et de la rapidité du revêtement. Ajuster son jeu en fonction des surfaces lentes, rapides ou dures.

Jouer toujours avec prudence.

143 Switch Voir changement de zone.
144 Synchronisme Se dit des mouvements qui se font en même temps. Au pickleball toutes les frappes doivent être synchronisées. Au service il s’agira de mettre son poids sur le pied arrière, plier les genoux, pivoter les hanches et frapper sans jamais quitter la balle des yeux.

Lors d’un retour de service il s’agira de synchroniser son déplacement vers la balle avec la prise d’élan, la frappe et l’accompagnement.

Recourir aux techniques de services et de frappes vers un mur.

Visualiser si vos actions sont synchronisées pendant vos essais vers un mur ou avec un partenaire en échauffement.

145 Tactique Ensemble de moyens habiles employés pour obtenir le résultat prévu. Les exemples de tactiques au pickleball sont nombreux. Exemples : mettre de l’effet au service, feinter l’orientation de la frappe, sa plus ou moins grande vitesse, frapper côté faible de l’adver-saire, changer un revers en coup droit…
146 Terrain Emplacement aménagé en vue de jouer. Le terrain est de forme rectangulaire et ses dimensions sont les mêmes que celles d’un terrain de badminton (seules les lignes intérieures des corridors sont exclues). Il est composé de lignes extérieures, médianes et de la ligne de la ZAC*.
147 Timing Espace de temps détaillé pour une action précise. Lors de la frappe de la balle par l’adversaire le joueur exécute un allègement* pour se synchroniser avec le départ et la direction de la balle. Le joueur augmente sa vitesse de réaction en ne partant jamais immobile. Se synchroniser en tout temps sur la frappe de l’adversaire.

Exécuter un allègement* avant la frappe par l’adversaire.

148 Tournois Compétition sportive. De plus en plus de tournois sont organisés au Québec avec en tête de liste ceux de la Fédération. Prendre part à une ou plusieurs compétions sur une base annuelle peut s’avérer très intéressant et enivrant.
149 Transfert de poids Action de transférer son poids. Cette action s’exécute dans les airs ou sur place. Il s’exécute de la jambe arrière à celle d’en avant. Au service*, placer son poids sur la jambe arrière, puis pendant l’élan déplacer ce poids vers l’avant.

Voir synchronisme.

150 Transport Léger roulement de la balle sur la raquette pendant un court laps de temps lors de la frappe au lieu d’un rebondissement immédiat.
151 Trou Terme populaire pour désigner l’endroit libre où frapper la balle.

Il est aussi utilisé pour l’aspect cocasse d’une situation lorsqu’un joueur ne parvient pas à frapper la balle qui pourtant semblait facile. On dira que sa raquette avait un trou.

Viser les trous offerts par un positionnement inexact des adversaires. Le temps jouera contre eux.
152 Tuer la balle Bien que peu utilisée cette expression a son importance car beaucoup de joueurs veulent terminer les échanges le plus rapidement possible (tuer la balle). Choisir le bon moment pour terminer l’échange surtout lorsque les quatre joueurs sont à la ligne de la ZAC*.

Jouer agressif et être prêt* à terminer l’échange.

153 USAPA Association de Pickleball des États-Unis d’Amérique. Cette association se trouve sur internet. Elle fournit une prodigieuse mine de renseignements tout comme notre Fédération Québécoise de Pickleball*. Consulter pour être informé.
154 Vitesse Qualité d’une personne ou d’une chose qui se déplace. Il y a la vitesse de la balle qui varie selon le modèle. Il y aussi la vitesse ou la rapidité du joueur, sa vitesse de réaction mentale et physique, la vitesse de la frappe. Cette qualité procure un gain énorme en temps. Calculer toutes ces vitesses chez soi et chez l’adversaire pour exécuter à temps les coups à réussir. Exemple : les quatre joueurs sont à la ligne de la ZAC, une balle passe dans le centre sans que personne ne bouge, la vitesse de réaction n’aura pas été au rendez-vous. De plus mentalement les joueurs n’étaient souvent pas prêts.
155 Volée Coup qui consiste à frapper la balle avant un rebond. Ce coup s’exécute n’importe où sur terrain sauf dans la ZAC*. La volée basse ou haute s’exécute autant du coup droit que du revers. Avant votre première partie s’exercer souvent lors des échanges avec un adversaire.

Voir demi-volée.

156 Volée amortie Coup qui consiste à frapper la balle avant un rebond dans le but de la faire passer juste au-dessus du filet. Ce coup s’exécute à la ligne de la ZAC*. S’exercer souvent lors des échanges avec un partenaire.
157 Volée interdite Coup interdit dans la ZAC*. Le terme volée* signifie un coup dans les airs, frappé avant qu’il y ait eu un bond. Prendre conscience au début de cette règle spécifique au pickleball.

Savoir qu’un joueur peut se déplacer partout sur son côté de terrain sauf que s’il se trouve dans la ZAC*, il ne pourra jouer la balle dans les airs ou à la volée*.

158 ZAC Acronyme signifiant Zone d’Action Contrôlée*. Privilégier cet acronyme au lieu de zone de non volée qui est un anglicisme.
159 Zone d’Action Contrôlée (volée interdite) Cette zone rectangulaire et spécifique au pickleball est délimitée par la ligne située à 2,13 mètres (7’) du filet, les lignes de côtés et le filet. Il est interdit de frapper une balle à la volée dans cette zone ou depuis la ligne du 2,13 mètres (7’). Cependant un joueur peut être dans cette zone et frapper la balle pourvu qu’elle ait fait un bond avant la frappe.

Cette appellation de zone est propre au Québec.

Jouer régulièrement des parties de ZAC*.

S’activer depuis cette zone avant chaque séance de jeu.

Éviter la fausse appellation kitchen dont les américains essaient eux-mêmes de se départir.

160 Zone dangereuse Endroit situé dans le milieu des deux zones où le joueur peut recevoir des balles basses difficiles à retourner. Éviter de se placer dans le milieu des zones.

Choisir de demeurer en fond de terrain ou monter au filet.

161 Zone impaire ou gauche Aire de jeu des deux côtés* du terrain.
162 Zone paire ou droite Aire de jeu des deux côtés* du terrain.